Articles contenant le tag tebior

La manifestation des pours

affiche

Le 18 juin 2010, nous avons manifesté au coté d’ André Roibet, le maître jedi des terres de l’Est, POUR soutenir un florilège de combats des plus honorables. « C’est la première manifestation des pours, des gens qui se lèvent tôt et espèrent tard » a t-il annoncé.

 André, c’est la micheline diesel qui fera de la dernière véritable zone verte de l’agglomération lyonnaise, une vitrine des vitrines. Celle d’une agriculture équitable péri-urbaine qui dialogue avec des infrastructures régionales pertinentes au service des populations.

L’appel prenait la forme d’un défilé républicain d’engins du BTP sur la rocade Est, de Pusignan à Décines sur le site du futur OL Land ou une estrade et un jazz band attendait le discours d’André, passionné comme à son habitude, secondé par deux gars des terroirs, Pierre Priolet et Pascal Massol, et un gars du rugby de St Etienne,  Laurent Pietrocola.

 Priolet, c’est le cultivateur de pommes à Carpentras, président de la jeune association Consommer-juste, qui va défendre la condition paysanne en livrant à la palette son cœur et ses tripes sur les plateaux de télé.

Massol, c’est le président de l’Association des Producteurs de Lait Indépendants, qui a déjà deux ans de combat. Lui qui pensait que « quelqu’un allait bien s’en charger », s’y est attelé lui-même.

Les voila les nouveaux philosophes, ceux qui, les deux pieds dans la terre, ont le temps de penser et de poser leur regard sur le monde.

 Nous n’étions pas très nombreux, il faut l’avouer, à écouter ce quarteron de gaillards sur leur tribune. Mais le mot OL sur la « couverture » avait déplacé la presse. Elle écouta tout le reste.

 Entre agriculture et BTP, un couple que les dérives ont rendu stérile, André veut faire de ce territoire à l’Est un enfant prodige.  Dans la malle du gone, il y aura des fermes et des camions et nous espérons de nombreux jeux de constructions.

Nous, les architectes d’A-graph y souscrirons.

 

Enjoy.

 

Le pusigno

Wallace Space of Pusignan

, , , ,

Pas de commentaire

Wallace space of Pusignan

pusignan-wallace-space

Nous retrouvons André Roibet dans le besoin d’images d’urbanisme pour son show en salle de fêtes de Pusignan, face à un parterre d’élus de la plaine, d’entrepreneurs du groupement « Muscle » (Moralité, unité, solidarité, confiance, lucidité et efficacité)et du secrétaire d’état chargé des sports Bernard Laporte.

Son projet Wallace space of Pusignan est « le rêve raisonnable » d’un entrepreneur terrien entreprenant: un aménagement intelligent à l’échelle du seul grand territoire encore « sauvage » à l’ouest de l’agglomération lyonnaise et au carrefour du Rhône, de l’Ain et de l’Isère.

, , ,

Un commentaire

Pusigno: Outfit n°0

visuel-couvercleHistoire d’appâter le Roibet, nous lui avons fabriqué une véritable boite de jeu pour  Noël illustrant notre esquisse du Pusigno.

Quelques pièces à base de Mécano, d’autres fabriquées par nos soins comme les godets en béton ou les poteaux et les poutres, proprement rangées dans leur boîte et accompagnées d’une notice de montage. Pour la végétation, nous avons ajouté des sacs de graviers colorés et du substrat d’herbe à chat à arroser.

Lorsqu’il a ouvert la boîte nous avons entrevu une larme enfantine dans l’oeil de notre maître d’ouvrage.

, , , , ,

Pas de commentaire

le Pusigno

logo-pusigno

André Roibet, entrepreneur insomniaque, gourou amateur et animal terrien de la plaine de Pusignan, nous a proposé de concevoir son siège philosophique, au cœur de son exploitation de graviers au bout des pistes de l’aéroport St Exupery.

Concrètement il lui fallait un hangar à camions TP ! Seulement dès la 1ere réunion, son discours avait pris la forme d’un cadavre exquis surréaliste :

Des bureaux, un show-room de revêtements, une salle de réunion avec un panorama sur «  le plus beau paysage… et la vue sur les alpes », une terrasse pour les mâchons et son bureau avec un hamac. Mais aussi et c’était pas clair tout de suite : le mur de la connaissance, un ziggourat, un symbole de paix, le palais des jédis,  les jardins suspendus de Babylone, les plançons de sa ferme biologique et tout ça sur un plan masse plutôt « Indiana Jones ».

Nous lui avons proposé une esquisse quelques semaines plus tard.

, , , , ,

Pas de commentaire